Vincent Aubert, chercheur post-doctorant

E-mail : vincent.aubert@univ-catholille.fr

Vincent Aubert est chercheur post-doctorant dans le cadre du projet EPHEMER visant à renouveler l’enseignement de l’éthique par l’usage de la méthodologie expérimentale développée par l’Anthropo-Lab. Il est titulaire d’un doctorat en philosophie (Chaire Hoover d’éthique économique et sociale – Université catholique de Louvain), d’un M2 en économie (Paris I) ainsi que d’un diplôme d’ingénieur (Institut d’Optique Graduate School).

Intitulée Essais sur Milton Friedman, le (néo)libéralisme et la RSE, sa thèse visait à éclairer le débat sur la Responsabilité Sociale de l’Entreprise ainsi que sur le néolibéralisme au moyen d’une reconstruction de la technologie sociale et, surtout, de la théorie morale et politique de Milton Friedman.

En plus de participer à la conception ainsi qu’au débriefing éthique des jeux expérimentaux proposés aux étudiants dans le cadre du projet EPHEMER, Vincent poursuit ses recherches en éthique économique et il travaille également sur le racisme ainsi que sur l’éthique de la migration.

Membre associé de la Chaire Hoover d’éthique économique et sociale et qualifié au CNU en section 17 « Philosophie », il enseigne la philosophie morale et politique ainsi que l’éthique appliquée à l’Université Catholique de Lille (EDHEC, ISTC et Faculté de Droit) ainsi qu’à l’Université de Strasbourg. Il a précédemment enseigné à l’Université Saint-Louis-Bruxelles et a travaillé comme assistant pour l’Université catholique de Louvain et l’Université de Namur.