Anne ALOMBERT, maître de conférences

E-mail : anne.alombert@univ-catholille.fr

Anne Alombert est maître de conférences en philosophie à l’Université Catholique de Lille, au sein de la chaire “Ethique, technologie et transhumanismes” depuis septembre 2020.

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, elle est agrégée de philosophie et auteure d’une thèse de philosophie effectuée à l’Université Paris Nanterre, qui porte sur la question des rapports entre vie, techniques et esprits dans les travaux de Gilbert Simondon et Jacques Derrida. De 2016 à 2020, elle a participé à la conception et l’élaboration du programme de recherche contributive « Plaine Commune Territoire Apprenant Contributif » dirigé par le philosophe Bernard Stiegler, dans le cadre de l’association Ars Industrialis. Elle est co-auteure du livre Bifurquer, co-écrit avec Bernard Stiegler et le collectif Internation. Elle est membre du Conseil National du Numérique.

Ses recherches portent sur les relations entre savoirs et techniques, ainsi que sur les enjeux anthropologiques des transformations technologiques contemporaines, en particulier pour la « vie de l’esprit » (économie de l’attention, surexposition aux écrans, addictions aux technologies, éducation et numérique).

A la croisée de l’histoire de la philosophie et des questions actuelles, ses travaux s’orientent dans deux directions complémentaires :

  • penser les enjeux anthropologiques, sociaux et épistémiques de la question de la technique dans la philosophie française contemporaine (notamment dans les travaux de H. Bergson, G. Canguilhem, G. Simondon, A. Leroi-Gourhan, J. Derrida et B. Stiegler)
  • penser les enjeux sociaux, politiques et épistémiques de l’augmentation technique et des technologies d’ « intelligence artificielle » à partir d’une perspective organologique (qui envisage les rapports entre organismes vivants, organes techniques et organisations sociales)