Laboratoire de recherche ETHICS - EA 7446 - Université Catholique de Lille

Valérie Kokoszka, maître de conférences/ enseignante-chercheuse au Centre d’Ethique Médicale (CEM/EA7446 ETHICS)

E-mail : valerie.kokoszka@univ-catholille.fr

Valérie Kokoszka est maître de conférences/ enseignante-chercheuse au Centre d’Ethique Médicale (CEM/EA7446 ETHICS) où elle est responsable de la mise sur pied d’un master en éthique et gouvernance des soins et de la santé axé sur l’innovation, les modes d’organisation coopératifs créés par les acteurs de santé et les dispositifs innovants (organisationnels –les réseaux-, et technologiques –santé numérique).

Docteure en philosophie (Université Catholique de Louvain) et maître en management des institutions de soins et de santé (Solvay Business School), elle a mené une carrière d’enseignement et de recherches au Centre de Philosophie du Droit de l’UCL (1994-2005) et obtenu un mandat de chargé de recherches au FNRS (2001-2005) pour un projet de recherches dédié à la phénoménologie husserlienne et l’idéalisme fichtéen. Elle a ensuite poursuivi une carrière dans une société d’information médicale (RMN) en tant que rédactrice en chef d’une revue de management en soins de santé  et d’un journal d’information des médecins spécialistes, ainsi que comme Chief Strategy Officer chargée de l’analyse des évolutions, transformations et innovations dans le monde de la santé.

Ses recherches  actuelles s’articulent sur trois niveaux :  a) une théorie de la gouvernance réflexive qui entend déterminer les conditions contextuelles d’une capacitation (possibilisation) des acteurs de la santé (professionnels, patients et aidants proches) à la coopération  et la co-création de nouvelles pratiques ;  b) une éthique des nouvelles technologies en santé dont l’objectif est d’examiner l’effet des technologies (santé numérique, bigs datas, médecine 4 P) sur l’expérience et le monde vécu des acteurs,  et la nécessité de développer une  conception positive de la santé comme bien et bien commun; c)  une recherche philosophique fondamentale autour des concepts de réflexivité et d’attention qui vise à définir les conditions transcendantales et éidétiques de la générativité des formes de vie, par lesquelles advient et se manifeste la créativité de l’agir individuel et collectif qui sera appliquée au champ de la santé.

Valérie Kokoszka a publié de nombreux articles philosophie et en management de la santé. Outre la direction d’un ouvrage consacré à  La politique du médicament en Belgique, (2015) elle  est l’auteur de deux ouvrages Le devenir commun. Corrélation, habitualité et typique chez Husserl (2004) et  La médiation de l’expérience. Sur l’incarnation de la liberté dans l’idéalisme transcendantal (2005), qui a reçu le prix de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, classe de lettres 2004.