Chaire Éthique et Transhumanisme

La chaire « Ethique et transhumanisme(s) », créée en janvier 2015, a pour objectif l’étude du phénomène humain ainsi que son inscription dans un environnement socioculturel et idéologique bouleversé par l’accélération récente des avancées technoscientifiques.

Elle vise en particulier à développer et proposer aux acteurs régionaux, ainsi qu’à ses partenaires nationaux et internationaux, une analyse critique et informée de la nébuleuse transhumaniste qui recouvre une diversité de positions et de nuances sur l’échiquier académique, politique et économique. Comme mouvement culturel et intellectuel international, le transhumanisme prône l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains.

Par ses propositions, il génère autant d’espoirs que d’incertitudes sociales et institutionnelles, et soulève de nombreuses questions sociétales au cœur des mutations anthropologiques et socio-économiques contemporaines.

Présentation de la chaire  » Éthique et Transhumanisme « 

Axes structurants des recherches menées dans le cadre de la Chaire :

  • Axe 1 : La généalogie et la cartographie du transhumanisme comme courant de pensée.
  • Axe 2 : Les questions d’ordre philosophique et éthique que le transhumanisme pose au sujet de la nature humaine.
  • Axe 3 : L’étude des projets transhumanistes en matière de santé (NBIC).
  • Axe 4 : Les questions éthiques soulevées par la robotique et l’IA dans les domaines social et économique.
  • Axe 5 : Les dimensions métaphysiques, ainsi que les évaluations plurielles, religieuses, agnostiques ou athées, qui sont formulées à l’égard de la mouvance transhumaniste.

Découvrez la description des axes structurants des recherches menées dans le cadre de la Chaire

Objectifs poursuivis par la Chaire :

  • Étudier en profondeur les questions de société d’ordre anthropologique, socioéconomique, éthique, philosophique et religieuse soulevées par la diffusion des idéaux et projets issus de la mouvance transhumaniste, ainsi que leurs répercussions concrètes dans les champs de la santé, du social, de l’économie, et dans la sphère philosophique et religieuse ;
  • Pour les acteurs du monde public, du domaine de la santé et des entreprises, développer une expertise juridique et éthique sur les problématiques liées à l’usage des technologies issues de la convergence NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique, sciences cognitives) ;
  • Assurer la visibilité de la chaire à travers la diffusion des travaux des chercheurs accueillis dans le cadre de ce programme, l’organisation d’événements académiques (séminaires, colloques, conférences-débat) et la création et l’animation d’un site internet dédié au programme de la chaire, qui permettront à un large public de profiter des apports de spécialistes de renommée internationale ;
  • Créer un écosystème innovant favorisant les rencontres et le partage d’information sur les questions soulevées par la mouvance transhumaniste, pour un réseau de partenaires régionaux, nationaux et internationaux issus des mondes de la recherche, de la santé, des entreprises et des collectivités locales.

 

Les activités et délivrables produits dans le cadre de la chaire relèveront de:

  1. Séminaires et journées d’études (associant chercheurs, collectivités et entreprises)
  2. Colloques et de conférences à destination du monde universitaire, des partenaires institutionnels, des entreprises et du grand public.
  3. Publications (articles scientifiques, ouvrages,…)
  4. Information médiatique, vulgarisation scientifique
Logo radio UClille

Émission radio : Sept milliards de transhumains

Retrouvez les 10 épisodes de l’émission radio sept milliards de transhumains animée par Stanislas Deprez, David Doat, Dominique Foyer (chroniqueur de « La vie augmentée ») et Lina Willatte.