Cycle de conférences : Aux sources du cyberespace et des sciences de la complexité

, ,

Aux sources du cyberespace et des sciences de la complexité - Jacques Print, professeur émérite du Cnam, Professeur invité du Centre Sèvres

Le cyberespace qui se construit sous nos yeux n’aurait pas pu exister sans l’invention d’une machine qui n’aurait jamais du fonctionner tant les obstacles pour la construire étaient nombreux : l’ordinateur, le computing instrument de von Neumann, que chacun manipule quotidiennement, le smartphone de la « Petite Poucette » de Michel Serres.

Pour savoir où l’on va, mieux vaut savoir d’où l’on vient !

Nous allons examiner comment et pourquoi ce qui paraissait impossible a été réalisé, et comment cela a pu faire naître un sentiment de toute puissance, chez les usagers et les commanditaires. La Guerre Froide dont on a oublié qu’elle avait perduré jusqu’au collapsus de l’URSS, avait porté au dépassement l’élite technoscientifique occidentale, que ce soit le projet Manhattan dont l’ordinateur est une retombée, le programme spatial orchestré par la NASA qui a vu naître la microélectronique, ou encore le projet du CERN sur les ruines de l’Europe, qui a donné naissance au premier cyberespace pacifique avec l’invention du Web.

Dans ces conférences nous aurons l’occasion de croiser le destin de scientifiques qui ont joué un rôle de premier plan : John von Neumann, le « prophète du 21ème siècle » ; Norbert Wiener, inventeur de la cybernétique et promoteur de l’ « usage humain des êtres humains » ; Alan Turing, le briseur de code de la machine ENIGMA, un destin tragique pour celui dont on dit qu’il a sauvé des millions de vies lors de la Seconde Guerre mondiale ; et aussi Claude Shannon, l’inventeur des codes correcteurs d’erreurs, sans lesquels aucune de nos machines ne survivrait plus de 5 minutes aux aléas de l’environnement. Lire la suite

Rencontre avec Costica Bradatan, lauréat de la Bourse Fulbright

,

Costica Bradatan is a Professor of Humanities in the Honors College at Texas Tech University, USA, and an Honorary Research Associate Professor of Philosophy at University of Queensland, Australia. He has also held faculty appointments at Cornell University, Miami University, University of Wisconsin-Madison, University of Notre Dame and Arizona State University, as well as at several universities in Europe and Asia.

Bradatan is the author and editor of ten books, most recently Dying for Ideas. The Dangerous Lives of the Philosophers (Bloomsbury, 2015). His work has been translated into a number of languages, including Dutch, Italian, Chinese, Vietnamese, and Farsi.

He has also written book reviews, essays, and op-ed pieces for such publications as the New York Times, Washington Post, Times Literary Supplement, Aeon, Dissent, The New Statesman, Boston Review, Christian Science Monitor, The Globe & Mail, and other similar venues. Bradatan serves as the Religion/Comparative Studies Editor for the Los Angeles Review of Books.

Lire la suite

17ème Rencontres Economiques d’Aix-en-Provence

, ,

Session 7 – Serons-nous encore des humains ?

Philippe LAMOUREUX, Directeur-Général Le LEEM ; Paul JORION Professeur Associé Université Catholique de Lille ; Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé, France ; Guy VALLANCIEN Membre de l’Académie Nationale de Médecine

 

Quand un nouvel appareil ou une nouvelle technique sont inventés, ou qu’un progrès majeur est réalisé sur un appareil ou une technique existante, ce n’est qu’exceptionnellement que cet événement intervient dans un secteur où un comité d’éthique a été mis en place pour déterminer si une telle invention aura le droit d’être diffusée ou non. Du coup, dans le domaine civil, ce seront les entreprises dans leur ensemble, et dans le domaine militaire, l’armée, qui décideront de sa carrière.

Le consumérisme, la publicité, font que la réussite commerciale d’un nouveau produit ne reflète que très imparfaitement son utilité objective : les effets de mode et la capacité de l’objet d’être un marqueur de différenciation sociale, joueront un rôle important dans sa popularité ultérieure.

Lire la suite

De l’implication du patient à la décision partagée : quelle collaboration entre les acteurs du soin ?

, ,

Journée annuelle du Centre d’Ethique Médicale – mercredi 28 juin 2017 – Amphi Langeron, Faculté de Médecine et Maïeutique – 56 Rue du Port, 59800 Lille

Les évolutions du contexte du soin (maladies chroniques, contexte polypathologique, fins de vie…) amènent les professionnels de santé et les organisations à envisager les relations de soin différemment, en intégrant la parole du patient, dès lors considéré comme acteur à part entière de sa prise en charge. Les évolutions sociales et politiques vont également dans ce sens, avec un renforcement des droits du patient (loi du 4 mars 2002) et l’injonction juridique d’inclure le patient dans le processus décisionnel concernant sa santé. Qu’il s’agisse du respect des volontés du patient, de la nécessité de délivrer une information « claire, loyale et appropriée » ou encore de la présence et de la participation de la famille et des proches, la relation de soin évolue dans la perspectve d’un partenariat. Il ne s’agit dès lors pas uniquement de délivrer l’information par exemple, mais bien de s’assurer des conditions de possibilité d’une véritable participation du patient à la prise de décision, celle-ci incluant la possibilité du refus. Quels peuvent être les impacts de ces évolutions sur la relation de soin ? Mais également, à l’aune de cette inscription du patient comme partenaire, comment envisager les organisations de soin afin de repenser l’accompagnement des personnes au sein des institutions ?

Lire la suite

Comité d’orientation stratégique

, ,

Comité d'orientation stratégiqueMercredi 14 juin 2017 de 9h30 à 18h00

Maison des chercheurs – 60bis rue du Port à lille

Comité d’orientation stratégique : Bilan et prospective

Journée d’étude : Transhumanisme et politique

, ,

 Information et inscription :

Benjamin Bourcier, postdoctorant en philosophie, ETHICS EA 7446, Université Catholique de Lille (France)
benjamin.bourcier@univ-catholille.fr

Entrée libre et gratuite

 

Maison des chercheurs

60bis, rue du Port – 5ème étage – 59016 Lille

 

 

Lire la suite

Les dilemmes éthiques de la voiture de demain

, ,

Questions posées par un constructeur d’automobiles : Quels sont les défis éthiques de la voiture de demain ? Si une voiture autonome se trouvait plongée sur la route dans une situation telle que son issue engageait inévitablement le pronostic vital, soit des usagers de la voiture, soit des passants alentour, laquelle de ces deux populations la voiture autonome devrait-elle protéger prioritairement ? Qui dispose da la légitimité pour déterminer quelle règle éthique l’algorithme de la voiture devrait-il incorporer ? Lire la suite

Expérience sur l’économie de demain

, ,

Question posée par un assureur : Comment adapter le système d’assurance actuel aux conditions de travail des travailleurs nés du phénomène de l’ubérisation ?

On assiste aujourd’hui à l’émergence d’un phénomène connu sous le nom d’ubérisation qui est né de l’innovation numérique en passant par les taxis, hôtels et restaurants et qui a pour caractéristique principale de mettre directement en relation le client et le prestataire. Ce phénomène a pour conséquence la création de nouveaux métiers tels que la livraison à vélo. Lire la suite

Expérience en partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (ADEME)

, ,

 

Question posée : Quel type d’information sociale pourrait encourager des comportements respectueux de l’environnement ?

Solutions envisagées : On teste l’impact de deux types d’information sociale sur les comportements pro-environnement

  • une information descriptive qui focalise l’attention sur le comportement d’autrui (2/3 des fumeurs jettent des mégots par terre)
  • et une information injonctive (les fumeurs ne devraient pas jeter les mégots par terre).

Lire la suite

Conférence : Les achats publics responsables : quelles opportunités pour les territoires ?

, , ,

Les achats publics responsables : quelles opportunités pour les territoires ?

Conférence : Les achats publics responsables : quelles opportunités pour les territoires ?

A travers un partenariat entre l’association Yamana et un groupe interdisciplinaire de chercheurs, le projet RSECO « Une RSE repensée – De l’implication des acteurs à une réappropriation par les politiques publiques » vise tout d’abord à faire émerger des questionnements théoriques à partir des observations de terrain eff ectuées par les chercheurs, afi n de construire un cadre théorique et normatif recentré autour des enjeux politiques et éthiques contenus dans les thématiques de RSE. Ensuite, il cherche à permettre aux praticiens de renouveler leur façon d’appréhender et de répondre aux problématiques professionnelles auxquelles ils sont confrontés, grâce à la co-construction d’outils alternatifs d’évaluation de la RSE. Enfi n, ce projet s’inscrit pleinement dans la perspective du « chercheur-citoyen » que vise à promouvoir la Région des Hauts de France puisqu’il est soucieux d’inscrire ses recherches en lien avec des enjeux sociétaux, à la fois sur le plan local et international, tout en entretenant des échanges nourris avec le monde économique, politique et la société civile, ceci afi n de permettre un décloisonnement des savoirs entre ces univers. Il s’agira en particulier de réfl échir aux marges de manoeuvre dont disposent les collectivités territoriales en matière de marchés publics et d’achats responsables, afi n de promouvoir une dynamique de développement durable local, compte tenu des contraintes juridiques et économiques en vigueur.

Lire la suite